mardi 21 avril 2020

Micropole célèbre la 8ème édition de la Journée de la Femme Digitale !

Pour sa 8ème édition, la Journée de la Femme Digitale a pour thème "Beyond", en français « Au-delà ». Comme au-delà des générations, des genres, des frontières, au-delà de la prise de conscience pour atteindre des résultats majeurs pour un monde digital plus inclusif.

 

Retrouvez l’interview croisée de nos #InnovativeWomen :  Charlotte - Consultante Data Scientist, Vainui - Consultante Connaissance Clients, et Adeline - Directrice de l’agence Grand Ouest.   

 

Comment vous est venue l’envie de travailler dans l’univers du Digital et de la Data ? 

 

Charlotte : Par hasard ! J’aimais les mathématiques et j’ai donc poursuivi mes études dans cette voie. C’est le croisement avec l’informatique qui m’a donné envie d’aller vers la data. 

 

Vainui : La data est partout, en partie grâce au digital ! L’envie m’est venue tout naturellement avec l’évolution des nouvelles technologies dans le domaine de la data, notamment dans le marketing où les campagnes digitales sont devenues l'un des leviers prépondérants dans la croissance des marques.

 

Adeline : Issue d’une école de commerce, je suis « tombée dans la tech » dès mon année de césure pour ne plus jamais en sortir… au-delà de la prégnance des thématiques digitales et data au cœur de nos entreprises et de nos vies, c’est aussi l’innovation et le rythme des évolutions qui rendent les challenges que nous relevons stimulants et passionnants.

 

Avez-vous rencontré des freins dans votre parcours ? D’après vous, quels sont les facteurs clés de réussite ?

 

Charlotte : Je n’ai pas rencontré de frein particulier. Au contraire, j’ai rencontré beaucoup de gens qui m’ont soutenue et accompagnée. Pour moi le facteur clé, c’est simplement faire de son mieux. 

 

Vainui : Bien sûr, ce n’est pas toujours évident de se « mettre à la page » ou bien de s’adapter aussi rapidement à tous ces nouveaux processus de digitalisation. Selon moi il faut savoir faire preuve de volonté et de persévérance dans l’assimilation des nouvelles innovations. La veille constante est aussi un facteur de réussite pour être toujours à l’affût des nouvelles tendances !  J’ai une petite pensée pour Jérôme Malzac, notre Innovation Officer, qui se rend chaque année au salon du Consumer Electronic Show afin de nous partager ses dernières trouvailles !

 

Adeline : Globalement la situation a beaucoup évolué et dans le bon sens, mais on ne peut nier qu’il reste des codes implicites de réussite attribués au « masculin », tout comme pour les femmes des comportements inconscients liées à un héritage culturel fort… 

De mon point de vue, deux facteurs clés permettent de faire bouger (ses) lignes : Conscientiser le modèle dans lequel on évolue pour choisir de s’en affranchir (ou pas) et promouvoir une réelle diversité et mixité dans le milieu professionnel. 

A l’instar de sociétés comme Micropole, notre secteur promeut de plus en plus la diversité pour accueillir des femmes et c’est une très bonne nouvelle.

 

Un conseil à donner pour encourager les femmes à se révéler et à innover ? 

 

Charlotte : Croyez-en vous, femmes et hommes, anéantissons le syndrome de l’imposteur ! 

 

Vainui : Créez-vous un réseau robuste afin de pouvoir échanger et découvrir des méthodes ou des nouveautés qui vous auraient échappées, par exemple en participant ou bien en organisant des Meet-up ;)

 

Adeline : Si je ne devais en retenir qu’un cela serait oser !

 

Une femme qui vous inspire ?

 

Charlotte : Serena Williams, un mental à toutes épreuves. 

 

Vainui : La professeure Barbara Liskov, une des premières femmes américaines à avoir obtenu une thèse en informatique et qui a reçu le prestigieux prix Turing ! 

 

Adeline : De nombreuses figures féminines sont incontournables et elles nous ont ouvert la voie, mais c’est plutôt de mon entourage que je puise de l’énergie, des idées et de nouvelles possibilités... Merci à toutes celles et tous ceux qui m’inspirent au quotidien sans forcément le savoir.

 

Une anecdote ou une fierté à nous partager ?

 

Charlotte : Cela fait trois ans que je suis chez Micropole et je suis ravie d’avoir eu deux cheffes qui prouvent qu’aujourd’hui ce sont les compétences et non pas le genre qui déterminent votre métier, votre augmentation ou votre poste ! 

 

Vainui : Au sein de Micropole nous faisons tout pour partager notre savoir-faire, nos connaissances, notre expertise et continuer d’innover. J’ai d’ailleurs eu l’opportunité d’organiser un Meet-up réunissant un ensemble d’experts externes et qui ont pu assister à des retours d’expérience d’intervenantes 100% féminins, car oui, c’était un événement qui mettait en avant la femme ! 

 

Adeline : Arrivée il y a peu, je garde en mémoire le premier restau partagé avec l’équipe, qui m’a accueillie avec beaucoup de convivialité ; possible que l’irrésistible et incontournable fondant au chocolat de cette adresse y soit pour quelque chose... Mais, quoiqu’il en soit, j’ai su que j’étais au bon endroit !