Tweet
Partager
Envoyer

AWS re:Invent Jours 3 & 4 : tout sur l’édition 2023

JOUR 3

L’IA à l’honneur (encore et toujours)

La keynote très attendue du VP Data and AI d’AWS, le Dr Swami Sivasubramanian, a principalement mis l’accent sur les éléments clés pour la mise en œuvre de l’IA générative :

  • Le bon modèle pour le bon cas d’usage : choisir des modèles d’IA adaptés à des problématiques spécifiques
  • Un environnement privé et sécurisé pour votre entreprise est essentiel
  • Augmenter les capacités du modèle grâce à vos données propres (le fameux RAG): personnaliser les modèles d’IA avec des données spécifiques à l’entreprise.
  • Une gouvernance claire sur l’utilisation de ces outils: établir un cadre clair pour l’usage de l’IA.
  • Former, former et former les équipes 😊


Chez Microple, nous adoptons ces principes et les recommandons à nos clients.

AWS fournit une palette d’outils incroyable pour déployer les solutions Gen AI, depuis l’infrastructure (avec des processeurs conçus sur mesure) en passant par Bedrock et Sagemaker.

Zoom sur Amazon Q

Mais le buzz du moment c’est l’annonce d’Amazon Q (https://aws.amazon.com/q/), un assistant Gen AI polyvalent capable de générer du contenu, de résumer des textes, de répondre aux questions, et plus encore.

Intégré aux outils AWS, Q permet d’interagir avec des services comme QuickSight, Glue, et Redshift ou encore la console même en utilisant un langage naturel, simplifiant ainsi la conception de plateformes cloud.

Pour ceux qui recherchent une solution personnalisée, AWS Bedrock offre une grande facilité d’utilisation. Il suffit de choisir un modèle (Claude, Llama2, Stable Diffusion, etc.), de déposer ses données dans un bucket S3, et de laisser Bedrock traiter l’ensemble, permettant au modèle d’accéder aux données pour répondre aux questions de manière plus ciblée.

Nous assistons au début d’une transformation majeure qui va profondément et durablement modifier notre manière de travailler et notre interaction avec le monde numérique.

JOUR 4

Cette quatrième journée AWS Re:Invent 2023 fût focalisée sur la gestion de coûts et la durabilité.

La Keynote du Dr Werner Vogels (CTO AWS) était attendue et n’a pas déçu, nous vous invitons à retrouver la vidéo ici :  https://www.youtube.com/watch?v=UTRBVPvzt9w
Loin des annonces en tout genre, Vogel a d’emblée souligné l’importance de la prise en compte des coûts et de la durabilité dans la conception d’une architecture Cloud. Il a notamment introduit deux principes clés :

  1. Concevoir une architecture Cloud en tenant compte des coûts dès le départ. Il développe ce paradigme dans son site en ligne, The Frugal Architect (https://www.thefrugalarchitect.com/).
  2. Aligner la longévité de l’architecture et les décisions techniques afférentes sur les objectifs de l’entreprise


Selon lui, une architecture non supervisée résulte en des coûts imprévisibles, il a d’ailleurs rappelé à juste titre que réduction des coûts et frugalité carbone allaient souvent de pair en matière d’architecture Cloud. Afin d’aider les clients AWS à mieux maîtriser les coûts et la durabilité de leurs infrastructures Cloud, Vogels a annoncé la disponibilité de la fonction myApplications dans la console de gestion AWS et d’Amazon CloudWatch Application Signals.

En matière d’IA, il nous a par ailleurs rappelé que l’IA générative n’était la réponse absolue à tous les problèmes, et que nombreux restaient les cas où l’IA traditionnelle était parfaitement adaptée pour résoudre de nombreux cas d’usage, il a d’ailleurs illustré ces propos en citant trois exemples :

  • Un témoignage émouvant de la société Thorn et de sa solution Safer permettant de lutter contre la pédopornographie par l’analyse des médias stockés en ligne
  • L’Institut International de Recherche sur le Riz (https://www.irri.org/) sélectionnant et sauvegardant les graines afin de garantir la sécurité d’accès à la nourriture
  • La société Cergenx qui a developpé un dispositif médical s’appuyant sur l’IA pour identifier les nouveau-nés les plus exposés au risque de lésions cérébrales


Quelques sessions ont également été dispensées sur la dimension environnementale du cloud, expliquant comment AWS améliore l’empreinte carbone de ses activités pour s’aligner avec les accords de Paris sur le Climat et les principes et outils à notre disposition pour développer des solutions écoresponsables.

Le Zero-ETL s’est également de nouveau illustré par la présentation de nouvelles fonctionnalités de partage de données très prometteuses entre Salesforce et Redshift (en s’appuyant sur Salesforce DataCloud), ou encore la possibilité de créer des modèles d’IA personnalisés à l’aide de SageMaker ou Bedrock et de les déployer dans Saleforce (deux fonctionnalités en preview annoncées à Dreamforce en août dernier).

Charles Moureau

Charles Moureau

Directeur Cloud4Data

Thomas Dallemagne

Thomas Dallemagne

Partner Advisory

Comment les chatbots transforment nos interactions avec la donnée

Comment les chatbots transforment nos interactions avec...

Les chatbots sont depuis plusieurs années maintenant, rentrés dans nos habitudes de…
Optimisation de la gestion des données produits : un défi structurant remporté par Galeries Lafayette et Micropole

Optimisation de la gestion des données produits :...

Levallois-Perret, le 5 janvier 2024. Micropole, groupe international de conseil spécialisé dans…
Datavisualisation : les 5 pièges à éviter

Datavisualisation : les 5 pièges à éviter

Récolter et stocker sa donnée est devenu plutôt usuel pour les entreprises,…
ACCÉLÉREZ AVEC NOUS
ÊTES-VOUS DATA FLUENT ?

Contactez-nous