17/06/2016

Succès de l’augmentation de capital sursouscrite 2,5 fois

Un montant total levé de 1.843.116 €

 

Micropole, Entreprise Internationale de Conseil et de Services du Numérique (ESN), annonce le grand succès de son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (DPS) des actionnaires lancée le 1er juin 2016.

 

A l’issue de la période de souscription, le 10 juin 2016, 6 500 278 Actions Nouvelles ont été demandées, sur 2 595 939 Actions Nouvelles offertes, soit un taux de souscription de 250 % :

 

-          les demandes de souscription à titre irréductible présentées par les actionnaires et les cessionnaires des droits préférentiels de souscription ont porté au total sur 1 647 568 Actions Nouvelles, soit 63 % du nombre d'Actions Nouvelles offertes,

 

-          les demandes de souscription à titre réductible présentées par les actionnaires et les cessionnaires des droits préférentiels de souscription ont porté au total sur 4 852 710 Actions Nouvelles, soit une demande représentant un taux de souscription de 187 % du nombre d'Actions Nouvelles offertes, et qui en conséquence ont été partiellement allouées à hauteur de 948 371 Actions Nouvelles.

 

Les Actions Nouvelles porteront jouissance courante et seront négociables sur le marché Euronext Compartiment C à compter du 21 juin 2016. Elles seront admises sur la même ligne de cotation que les actions anciennes (code ISIN FR0000077570 - mnémo : MUN) et leur seront entièrement assimilées dès leur admission aux négociations.

 

A l’issue de l’opération, le capital social de Micropole sera composé de 28 555 339 actions de 0,05 € de valeur nominale chacune.

 

Christian Poyau, Président Directeur Général de Micropole, déclare : « Nous remercions nos actionnaires pour leur soutien et leur adhésion au projet de développement du Groupe. Le grand succès de cette opération d’augmentation de capital témoigne de leur confiance dans notre stratégie de proposer à nos clients des prestations innovantes et à forte valeur ajoutée. Nous disposons désormais de marges de manœuvres financières qui vont nous permettre d’accompagner l’accélération de notre développement, que ce soit par le biais d’opérations de croissance externe ciblées, destinées à assoir nos offres dans nos différentes zones d’implantation, ou par l’investissement dans l’innovation, via le développement de notre incubateur de start up destiné à accompagner le développement des jeunes entreprises expertes en traitement et analyse des données.»

 

Euroland Corporate a été  le Conseil de la Société dans le cadre de cette opération.

 

Impact de l’émission sur la répartition du capital

Conformément à leurs intentions, les fondateurs de la Société, Christian Poyau et Thierry Létoffé, ont souscrit à titre irréductible et réductible à hauteur de 17,51 %. A l’issue de l’opération Mr Christian Poyau détiendra 11,86 % du capital et 18,23 % des droits de vote, et Monsieur Thierry Létoffé détiendra 8,92 % du capital et 14,65 % des droits de vote.

 

La Société n’a pas reçu d’information à ce jour concernant la participation des autres actionnaires à l’opération. La structure actionnariale complète tenant compte de l’opération sera fournie dans le Document de référence 2015 dont le numéro de dépôt sera demandé début juillet 2015. La dilution résultant de cette augmentation de capital représente 9,09% par rapport aux 28 555 339 actions actuellement en circulation.

 

Partenaires de l’opération

Conseil de l’opération : EuroLand Corporate

Communication financière : Rumeur Publique

 

Prochaine communication financière

Le jeudi 28 juillet 2016 pour la publication du chiffre d’affaires du premier semestre. Le calendrier financier complet est disponible sur le site internet du groupe.

 

Cette opération, représentant moins de 10% du nombre d’actions de même catégorie déjà admises aux négociations sur le même marché réglementé, ne donne pas lieu à un prospectus soumis au visa de l’AMF en application à l’article n°212-5 du Règlement Général de l’AMF.

 

Ce communiqué, et les informations qu’il contient, ne constituent pas une sollicitation d’un ordre d’achat ou de souscription de valeurs mobilières en France ou dans d’autres pays que la France.