vendredi 19 avril 2019

#INNOVATIVESTORIES: Ludovic, Directeur de projet Architecte

Ludovic est Directeur de projet Architecte chez Micropole. Découvrez avec lui ce que cela représente dans notre entreprise !

 

Vous êtes Directeur de projet et architecte, en quoi cela consiste-t-il ?

La partie architecte est très technique, elle consiste en la définition et la mise en oeuvre de de plateforme et de solutions pour les produits décisionnels : tableau, Qlik... Pour répondre à des problématiques clients.

L’architecture intègre aussi l’analyse, la définition de produits, le choix d’outils, en avance de phase, sur le déploiement des système d’information décisionnel.

Le métier de Directeur de projet lui consiste en la réalisation, la prise en charge, le management d’un certain nombre de projets ainsi que du management, de la formation et de l’encadrement de mes équipes. L’objectif est de livrer en temps et en heure le projet pour répondre aux attentes du client. Mes deux métiers sont liés et transverses.

 

Au quotidien, quel est votre/vos plus grand(s) challenge(s) ?

Pour moi, tout challenge peut se résumer à la satisfaction du client. Mon objectif premier est de livrer le projet que le client m’a confié.

 

Quel est l’outil/méthodologie qui vous sauve régulièrement la vie ?

Mon atout principal : avoir une bonne qualité d’écoute. Si notre qualité d’écoute est insuffisante, il va être difficile de recueillir le besoin du client. Après 20 ans d’expérience, je commence à avoir l’habitude de connaitre les besoins des clients. L’écoute est le point de départ qui nous permet d’arriver à un projet réussi. J’essaie de mettre en pratique l’ensemble de mes expériences pour répondre au mieux aux attentes de mes clients.

 

Quelle est la question qu’on vous pose le plus souvent ?

 « Est-ce que tu penses que c’est faisable ? » Les projets imposent parfois beaucoup de changements, d’agilité et de flexibilité. Cette question m’est très souvent posée !

 

Qu’est-ce qui vous motive le plus dans votre métier ?

La capacité de relever des défis et de pouvoir avoir un large panel fonctionnel. Dans mon métier, je dois sans cesse me remettre en question.

Enfin, le challenge client. Chaque client à une manière de fonctionner spécifique et vient de secteurs d’activités différents. C’est vraiment passionnant !

 

Comment vivez-vous la démarche d’innovation et de co-création au sein du Groupe ?

L’innovation, je la vois par les espaces de liberté qui nous sont offertes, la possibilité de lancer des projets, des axes de développement.

Nous avons de nombreuses possibilités en terme de mise en œuvre, de domaines d’expertises.

Le fait de travailler tous ensemble autour de l’innovation nous permet d’avoir plus d’idées et de retours d’expériences. C’est un atout majeur pour Micropole.

 

Quelle est l’innovation des 5 dernières années qui vous a marqué ?

La reconnaissance faciale. Cette innovation a été imaginée et créée avec un investissement faible mais apporte une visibilité très forte. Pour moi, l’innovation n’impose pas d’investissement important. Chaque collaborateur est capable de développer une idée simple et de lancer son projet !

 

Si vous pouviez donner vie à une invention de science-fiction, laquelle ça serait ?

La téléportation, pour limiter le temps perdu dans les transports !