mercredi 3 avril 2019

#INNOVATIVESTORIES: Daniel, Consultant FPM

Découvrez avec Daniel le métier de Consultant senior FPM chez Micropole !

 

 

Vous êtes Consultant senior FPM. En quoi cela consiste-t-il ?

En quelques mots, j’accompagne nos clients dans leur transformation digitale. Mon objectif est de trouver des solutions fonctionnelles et/ou techniques afin d’optimiser le pilotage de leur activité, notamment en déployant des solutions de type EPM - Enterprise Performance Management. Je peux donc travailler dans plusieurs secteurs de l’entreprise, autant en finance qu’en supply chain ou en RH.

 

Au quotidien, quel est votre/vos plus grand(s) challenge(s) ?

Je rencontre plusieurs challenges au quotidien, le principal étant de faire adhérer le plus grand nombre de personnes à la dynamique des différents projets. L’objectif est qu’elles puissent être totalement motivées et intégrées à la dynamique qu’on est en train d'insuffler. Il faut donc être soi-même embarqué, et finalement se remettre en question ; ne pas se reposer sur ses acquis, vouloir toujours faire mieux et rester ouvert aux nouveautés du secteur.

 

Quel est l’outil/méthodologie qui vous sauve régulièrement la vie ?

La méthodologie qui me sert le plus souvent est la matrice d’Eisenhower, celle qui permet de classer les sujets entre urgent/important/urgent et important, etc. Elle me permet de faire un tri rapidement et d’appliquer une sélection parmi tout ce que j’ai à faire, afin de me concentrer sur les tâches où il faut mettre le paquet, tout simplement. 

 

Quelle est la question qu’on vous pose le plus souvent ?

« Pourquoi est-ce que vous remplacez Excel ? »

 

Qu’est-ce qui vous motive le plus dans votre métier ?

C’est véritablement la diversité des missions : le secteur, le domaine, les problématiques – c’est vraiment ce triptyque qui est super intéressant chez Micropole. On n’est pas limités à un client précis, chaque projet a des problématiques différentes dans des domaines différents… En très peu de temps chez Micropole, on peut donc adresser plein de sujets différents et c’est passionnant.

 

Comment vivez-vous la démarche d’innovation et de co-création au sein du Groupe ?

On voit vraiment qu’elle est fortement ancrée dans l’ADN du groupe ! On le note par exemple dans le positionnement commercial, avec les différentes offres que l’on propose : en tant que consultants, on ne se limite pas à certains outils, on reste attentifs à tout ce qui existe sur le marché. En interne, je le vois au quotidien également avec la présence de l’Openground, notre Digilab. Il a pour objectif d’identifier les dernières innovations et de les maitriser afin de pouvoir les dupliquer rapidement en solution chez nos clients. Du coup, c’est super en tant que collaborateur de savoir que nous avons accès à un tel espace !

 

Quelle est l’innovation des 5 dernières années qui vous a marqué ?

Ah, pour cette question j’hésite ! Pour moi, il y en a deux. D’abord l’émergence des offres cloud. Grâce au développement et à la maturité de ces plateformes, comme AWS ou Azure, l’entreprise s’est totalement libérée de contraintes techniques, et peut utiliser des outils hyper puissants pour gagner en puissance de calcul, de fiabilité. C’est révolutionnaire !
Et puis, il y a aussi l’apparition de l’intelligence artificielle, et notamment de l’apprentissage automatique, dans différents outils EPM. C’est une fonctionnalité qui va surement devenir un incontournable dans les prochaines années… Honnêtement, minimiser les taches routinières, réduire les risques d’erreurs, aider à la modélisation de tendance - très utiles pour les modélisations budgétaires ou pour la réalisation de prévisions – c’est purement du génie.

 

Si vous pouviez donner vie à une invention de science-fiction, laquelle ça serait ?

Je dirais la machine à voyager dans le temps, ou la voiture volante – qui est censée arriver mais qui n’arrive toujours pas !