20
juin
2011

lundi 20 juin 2011

ACQUISITION DE LA SOCIETE EASTEQ EN CHINE

Avec l’acquisition d’Easteq, Micropole s’implante en Chine, sur un marché en pleine expansion pour les conseils & services IT

Depuis de nombreuses années, Micropole réalise pour ses clients des missions de déploiement de projets informatiques dans le monde entier, et notamment en Asie. Le groupe a connu récemment une nette accélération de ce type de missions. Il était donc stratégique pour Micropole de se renforcer dans ce domaine en s’implantant directement en Chine, afin de proposer une continuité de services avec des équipes bi-culturelles.

 

L’acquisition de la société Easteq s’inscrit parfaitement dans cette stratégie avec trois objectifs :

  • accompagner les sociétés occidentales dans la forte croissance de leurs activités en Chine, les filiales chinoises de ces sociétés représentent maintenant des chiffres d’affaires très significatifs, requérant des applications informatiques parfaitement adaptées au marché chinois ;
  • profiter du dynamisme et de la croissance des nouvelles sociétés chinoises sur leur marché intérieur pour leur offrir un Système d’Information (SI) efficace, la spectaculaire croissance de ces sociétés leur imposent de mettre en place des systèmes d’information et de pilotage performants
  • accompagner les sociétés chinoises qui s’implantent en Europe en leur offrant un SI répondant aux attentes des clients finaux européens et aux normes occidentales.

Easteq en quelques mots

Certifiée CMMI-3, la société Easteq regroupe près d’une cinquantaine de collaborateurs expérimentés et dispose de nombreuses références de  grandes entreprises françaises ou européennes implantées en Chine. Parmi celles-ci : Véolia, FT Group, Auchan, Roche, 3 Suisses, Alstom, Cofidis, Chargeurs, Fiat, WW ; ainsi que plusieurs grandes sociétés chinoises telles que Pan Pacific, China Telecom, Huawei, Cipris, Shanghai Automotive Industry Corp.

 

A ce jour, Easteq assure la conception, la réalisation et la mise en œuvre d’applications dans différents domaines :

  • ventes : e-commerce, trading, CRM, ERP & SCM ;
  • dédiées aux Télécoms de type facturation, management de réseaux, BOSS (Business Operation & Support System), VoIP, Video Conférence, CDN ;
  • solution mobiles dédiées aux smartphones et tablettes.

 

La naissance de Micropole China

La société Easteq a été créée en 1998 par Monsieur Weiqiao HUANG, qui va rester actionnaire et membre du conseil d’administration d’Easteq. L’acquisition d’Easteq a été réalisée entièrement en numéraire et Micropole détiendra 51% de la nouvelle entité dénommée Micropole China (49% restant détenus par ses partenaires chinois).

La direction opérationnelle va maintenant être assurée par Monsieur Ping LIN, qui est nommé General Manager de Micropole China. Ce dernier possède plus de 22 ans d’expérience en Chine et en France (15 ans en informatique en tant que DSI Lafarge Chine et IT Application & Method Manager Lafarge Asia, 4 ans en finance comme contrôleur industriel et cash management project leader, et 3 ans en industrie en tant que Directeur Performance Industrielle et Investissement).

 

« Nous sommes ravis de rejoindre le groupe Micropole qui est reconnu en Europe et en Asie pour ses expertises à forte valeur ajoutée sur la Business Intelligence comme dans le e-Commerce, deux marchés en très fort développement en Chine. Ceci va nous permettre d’offrir à nos clients internationaux et chinois les mêmes standards de qualité et de performance. » déclare Ping Lin, General Manager de Micropole China.
 
« Fort de cette acquisition, Micropole dispose désormais d’une base de développement significative totalement intégrée sur le marché chinois avec des objectifs de croissance importants. Le marché chinois dans le domaine du conseil et des services IT est en effet pleine phase de démarrage. Il est également important de souligner que cette opération ne vise pas à créer une plateforme de développement offshore mais bien à réaliser des projets sur le marché chinois. Tout ceci s’inscrit donc parfaitement dans la stratégie de valeur ajoutée, de différenciation et d’innovation du groupe Micropole », souligne Christian Poyau, PDG du groupe Micropole.