DE LA DÉMATÉRIALISATION À LA NON-MATÉRIALISATION

Sous le terme de dématérialisation se cachent des notions assez variées qui permettent l’évolution des processus métier vers un fonctionnement basé sur l’électronique. À la clé : conformité et complétude, sécurisation des traitements, gains de temps, efficacité opérationnelle, optimisation des ressources et des charges de personnel.

 

Considérée souvent comme la simple numérisation de papiers, la dématérialisation recoupe de nombreux enjeux – documents, échanges et processus : automatisation de processus métier, production de documents nativement numériques, GED ou BPM, signature électronique, archivage, etc.

 

Dans tous les secteurs d’activité, les entreprises sont confrontées à une forte croissance de contenus numériques et à un besoin de rationalisation de leurs processus... C’est pourquoi elles sont de plus en plus nom-breuses à mettre en place des politiques de dématérialisation, voire de non-matérialisation.

 

Encore faut-il, pour réussir son projet, se poser au préalable les bonnes questions : comment mesurer le ROI d’une telle démarche ? Quelle est la valeur juridique des documents numériques, et des documents numérisés ? Faut-il externaliser cette fonction, fonctionner en SaaS ou rester en mode internalisé ? Etc. Pour vous assister tout au long de votre démarche, Micropole propose une approche globale, à la fois stratégique, technologique, organisationnelle, et règlementaire. En couvrant ainsi l’ensemble du spectre de votre dématérialisation, nous privilégions une  démarche intégrée, gage de forte adoption des solutions par les utilisateurs et de succès pour votre projet.

 

 

Lire l'avis d'expert sur la dématérialisation [PDF]