TÉMOIGNAGE DE CHRISTOPHE BERTIN, RESPONSABLE DÉPARTEMENT MDM DE GEODIS

Filiale de la SNCF et 4e opérateur européen de transports de marchandises et de logistique, Geodis est un groupe de taille mondiale. Avec 30 000 collaborateurs, il est présent sur les cinq continents, dans plus de 120 pays. differences01-temoignage-dossier1

 

Pourquoi avoir lancé un projet de MDM chez Geodis ?

Christophe Bertin : Une part de plus en plus importante de nos activités se réalise au niveau mondial et nous avons intégré récemment plusieurs sociétés dans nos structures. De ce fait, il devient de plus en plus difficile d’obtenir des indicateurs fiables et cohérents tant le nombre de données à gérer est important. Un projet de MDM s’est imposé. En effet, nous souhaitions redonner la main aux métiers sur la gestion de leurs informations, et non plus à l’informatique. Micropole est l’un des acteurs majeurs du MDM, avec de très bons retours utilisateurs et de nombreuses références. Nous lui avons donc fait confiance.
 

En quoi consiste votre projet commun ?

CB : En fait, il s’agit plus d’un ensemble de projets. Le premier a été lancé en février 2010 pour mettre en place l’infrastructure nécessaire à la création des référentiels. Aujourd’hui, les plates-formes sont opérationnelles sous EBX.Platform d’Orchestra Networks et MDM Server d’IBM. Micropole intervient à la fois sur la gestion des projets, mais aussi en TMA (Tierce Maintenance Appliquée) et sur les aspects techniques. En 2011, nous travaillerons ensemble sur deux projets d’annuaire et de SIRH (Systèmes d’Information des RH).


Quelles relations entretenez-vous avec Micropole ?

CB : Nous disposons d’équipes différentes pour chaque opération, ce qui est très pratique car chacun connaît ainsi parfaitement son rôle et ses responsabilités. Ces équipes travaillent sur la même mission mais avec des points de vue différents, ce qui est très enrichissant. De plus, nous avons la possibilité de sélectionner les profils proposés par Micropole, dont l’expertise et le professionnalisme apportent toujours une réelle valeur ajoutée.